Qui sommes-nous ?

Militants de partis politiques, membres d’associations et de syndicats, entrepreneurs, salariés, apprentis, étudiants ou encore lycéens, nous sommes des jeunes politisés et conscients de la période que traverse notre pays.

C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de nous constituer en collectif indépendant des organisations politiques et des mouvements de jeunesse pour témoigner notre soutien à l’action du ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, Emmanuel Macron.

Quels sont nos outils ?

Nous assurerons la défense et la promotion des projets du Ministre sur les réseaux sociaux et par la production de contenus sur notre site internet. Vous pourrez suivre avec nous le parcours législatif des textes portés par Emmanuel Macron à travers articles d’actualité, de présentation et infographie de la procédure parlementaire.

Nous organiserons des débats et des rencontres auxquels nous inviterons tous ceux qui souhaiteront. A cet égard, vous pouvez rester informés de nos activités en rejoignant la newsletter.

Loin de nous contenter de cela, nous réfléchirons, ensemble, à de nouvelles pistes par des articles de fond et des positions qui seront, dans la mesure du possible, proposées au Ministre.

Quelles sont nos idées ?

Notre action au soutien d’Emmanuel Macron s’articulera autour de deux axes : le renouveau du Politique et la rénovation des idées socialistes.

Doté d’une hauteur de vue spécifique, Emmanuel Macron est l’acteur d’une nouvelle dynamique par la vision qu’il donne de l’Homme Politique. De par sa nature et son travail, il tranche avec la pratique actuelle du milieu. Il incarne un politique responsable dans ses choix et ses actes, là où bien d’autres ne le sont plus, accroissant chaque jour le désintérêt du citoyen pour la chose et le débat public. Sans verni parfois, avec authenticité et technicité souvent, il ose là où certains préfèrent encore conserver leur sémantique politique confortable dont les français ne veulent plus.

La stigmatisation des multiples vies d’Emmanuel Macron est pour quelques-uns un moyen de déstabilisation par la caricature, nous considérons a contrario qu’il s’agit d’une force. Issu de la société civile et du monde de l’entreprise avant tout, il met une compétence professionnelle au service de l’action publique. Jeune, moderne et libre de tout contingent hormis l’idéologie et le pragmatisme qui le gouverne, il est simplement à notre image. Représentant du renouvellement en politique, il ne cumule pas et n’en fait pas une profession. Il s’engage, propose, débat, explique puis arbitre mais sans jamais oublier de convaincre.

Mais, c’est aussi sur le fond qu’Emmanuel Macron innove. Là où le quinquennat est marqué par une idéologie atone, le ministre théorise la vie économique française. Être de gauche aujourd’hui, c’est donner à chaque moment de la vie de chacun la possibilité d’avancer et de réussir. Face au paradigme de l’égalité réelle, actuellement compromis par un taux de chômage sans précédent et une importante dette publique, Emmanuel Macron n’a jamais renoncé dans chacune de ses décisions aux fondements de ses valeurs de gauche.

Nous soutenons Emmanuel Macron car nous pensons que les orientations de la loi qu’il porte, vont permettre de libérer et simplifier substantiellement de nombreux secteurs. L’accessibilité aux transports publics par le développement de l’autocar, la démocratisation des professions du droit ou la simplification des procédures administratives et judiciaires, sont une première étape en faveur d’une société plus libre dans la justice et l’égalité.

Emmanuel Macron a eu par sa connaissance des rouages, un impact qu’aucun de ces prédécesseurs n’a eu pour le moment. Il l’a démontré face aux capitaines d’industrie en exigeant un renouvellement des dirigeants de grandes entreprises publiques, en s’opposant aux concentrations et en adoptant une stratégie afin que l’Etat actionnaire gère ses participations dans l’intérêt du pouvoir d’achat des français. Fervent régulateur, le ministre considère que l’Etat doit corriger les travers et les dérives de l’économie de marché en stimulant l’investissement, unique levier d’une croissance en faveur de la reprise de l’emploi et du dialogue social.

REJOINS NOUS