En déplacement Vendredi, le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a participé au débat organisé par l’Institut de l’Entreprise, à l’Ecole polytechnique. Il appelé à “ne pas abandonner le rêve européen”, et qualifié de “grave mensonge” les promesses électorales assurant que la France pourrait se libérer “de toutes les contraintes” de l’UE.

Le constat fait par Emmanuel Macron était celui d’une Union Européenne face à une triple crise.

Une crise de souveraineté :

Une crise d’efficacité :

Une crise des valeurs :

Ces crises sont le résultat d’une construction européenne inachevée et d’un dialogue Franco-Allemand miné par le manque de confiance et l’absence de coopération.

Institut de l'entreprise 2

La France n’a pas tenu ses engagements envers l’Allemagne. « Nous avons à plusieurs reprises trahi notre parole. C’est ça la réalité”, a affirmé Emmanuel Macron, remontant jusqu’à l’accord franco-allemand du début des années 2000 qui avait permis aux deux pays de se libérer des strictes contraintes du pacte de stabilité de la zone euro, qui prévoit un déficit budgétaire de moins de 3%, sous la condition d’engager des réformes.

“Mais nous n’avons pas fait les réformes. Les Allemands, en revanche, les ont faites. Première trahison!”, a-t-il expliqué, soulignant que la divergence entre le couple franco-allemand a atteint aujourd’hui un niveau “quasi historique”.

L’Allemagne n’a pas non plus assumé son rôle en refusant tout transfert financier.

Tout cela s’est accompagné d’une absence de débat. Le dialogue sur le projet européen a disparu, le sujet est désormais évoqué uniquement au niveau national et l’Europe est très souvent responsable de tous les maux.

Le ministre a réaffirmé qu’il était urgent de revenir aux fondamentaux du projet Européen afin de le relancer.

Institut de l'entreprise

Le rêve européen, c’est cet équilibre démocratique, consenti, unique, qui permet paix, prospérité et liberté. Le problème c’est qu’il faut retrouver justement ces trois promesses”, a ajouté M. Macron, qui a fait du débat sur l’UE l’un des thèmes privilégiés de son mouvement En Marche!

Ce projet doit passer par des mesures concrètes dans beaucoup de domaines :